mandelberg-printempsLes amandiers sont en fleurs; c'est bientôt la sortie de l'hiver.

Les baguettes laissées lors de la taille sont arquées afin de répartir la sève dans les bourgeons.La sève remonte et fait "pleurer "  la vigne.

Les sols réchauffés par les rayons de soleil permettent de complanter les pieds morts arrachés en hiver. Eau, soleil, et terre décompactée par les gelées hivernales, permettent aux nouvelles plantations de bien prendre. Elles ne produiront que 4 à 5 années plus tard.

 

 

printemps-muscarisDès le mois d'avril les premiers bourgeons apparaissent et l'ébourgeonnage peut commencer. Les jeunes pampres sont enlevés à la base des pieds par une épampreuse (photo). Dans la haut de la souche, c'est le savoir faire du vigneron qui va éliminer à la main les rejets inutiles.

Les rameaux poussent rapidement et il faut repasser dans les rangs pour le palissage afin d'éviter que ces jeunes branches, sensibles au vent, ne cassent.

Dans certains de nos coteaux abrupts, l'ensemble de ces travaux est réalisé manuellement.

Mi juin la vigne entre en fleurs et c'est tout le vignoble qui embaume d'un parfum très déclicat; le top de départ est lancé: cent jours après, les vendanges démarreront ...












Photo CIVA